Error!

3 conseils pour bien aménager le coin litière de son chat

person Posté par: Gabrielle Funfschilling de Pens & Pets list Dans: Articles Sur: comment Commentaire: 0 favorite Frappé: 419

3 conseils pour bien aménager le coin litière de son chat et éviter les erreurs courantes 

Blog écrit par Gabrielle Funfschilling de Pens & Pets - comportementaliste pour chat domestique : cliquez ici pour découvrir son site internet

Pourquoi est-ce important de bien réfléchir avant de choisir et de placer une litière pour son chat ? Les « éliminations hors bac » vous font vous arracher vos cheveux et sont une des raisons principales pour lesquelles on fait appel à moi.

  Vous souhaitez préparer un petit coin de rêve pour votre chat afin qu’il soit le plus confortablement installé pour faire ses petites affaires ? Cet article est pour vous ! :

  1. Emplacement
  2. Choix du bac
  3. Choix du substrat

Les 3 essentiels pour proposer des « toilettes » chatastiques à votre félin !

Je rappelle que si votre chat se met à uriner ou à déféquer à côté de la litière, votre premier interlocuteur sera toujours le vétérinaire car la cause peut en être médicale. Une fois le bilan de santé effectué, si la raison est comportementale ou si le vétérinaire précise qu’un accompagnement en comportement en parallèle du traitement médical est nécessaire, vous pouvez consulter un comportementaliste félin. 

1. Le choix de l’emplacement : 

Afin de choisir l’emplacement de la litière il faudra raisonner en « chat » et non en humain. Nous aimons notre intimité et notre petit coin à l’abris des regards et par anthropomorphisme nous plaçons souvent le bac à litière de notre chat dans un petit coin ou même à côté de notre propre « petit coin » !

Mais à vrai dire, pour le chat c’est une toute autre histoire ! Le chat est très connu comme étant un prédateur mais on n’oublie souvent qu’il est aussi une proie et a besoin de se sentir en sécurité en permanence.

Pour se faire il doit pouvoir maîtriser son environnement. Contrairement à nos croyances l’emplacement devra donc être visuellement dégagé, pas trop étroit, ni dans un lieu de passage ni dans un lieu où personne ne va jamais !

 

Le chat doit pouvoir circuler autour de la litière et ne jamais se faire interrompre par un humain ou un autre animal.

 

Le petit félin en éliminant permet aussi la diffusion de son odeur qui lui rappelle son nid quand il était tout bébé chaton, entouré de sa maman chat et de sa fratrie. Cette odeur est très réconfortante pour lui et lui permet de s’apaiser. Il est donc important que cette dernière se diffuse le plus largement possible au sein du foyer. 

Comment ça ma maison doit sentir l’urine de chat ?!!!!

Soyez rassurés, le flair du chat est bien plus développé que le nôtre et le fait qu’il sente son odeur n’implique en aucun cas que vous humain la subissiez. Nous reviendrons sur le sujet un peu plus en détail par la suite.

Évitez également de placer la litière dans un endroit contenant trop d’odeurs comme une cuisine par exemple ou la salle de bain qui est l’endroit où vous vous lavez et donc utilisez des produits à base de parfum pouvant perturber votre chat. 

2. Le choix du bac

Pour rappel, éliminer dans un bac n’est pas un comportement naturel pour un chat mais un comportement appris lié à sa domestication. Certains chats auront beaucoup plus de mal que d’autres à en faire l’usage, surtout s’ils n’ont pas eu l’occasion de voir leur mère ou un autre chat adulte référent utiliser une litière durant les premiers mois de leur vie.Le choix du bac à litière est très important car dans la plupart des cas, lors de consultations à domicile, je me retrouve face à une litière non adaptée au chat.

On retrouve tellement de sortes différentes en magasin et sur internet, qu’on peut vite s’y perdre et pourtant en respectant quelques critères, vous verrez que c’est tout simple.

On favorisera toujours un grand bac ouvert. Le bac doit faire la taille suivante : 1.5 fois la taille de votre chat ! 

En effet, il doit idéalement pouvoir se tenir à l’intérieur du bout de ses moustaches jusqu’au bout de la queue et se retourner sans aucun problème. 

Alors oui votre chat a peut-être un petit bac et l’utilise sans souci car il a fini par s’y faire, mais au moindre coup de stress il est fort possible qu’il aille éliminer ailleurs.

Le bac ouvert est plus adapté car il permet une meilleure diffusion de son odeur comme je vous en parlais dans la partie précédente.

Si votre chat a tendance à gratter le substrat un peu trop fort, vous pouvez opter pour un grand bac transparent avec des rebords bien haut. Pourquoi transparent ? Pour qu’il puisse voir ce qu’il se passe autour de lui et ressortir en tout confiance.

Si vous vivez également avec un chien qui a tendance à la coprophagie (mange les crottes du chat) si cela est possible placez le bac en hauteur, sinon optez pour un bac « fermé » avec couvercle, mais attention l’emplacement de ce dernier sera dans ce cas encore plus important ! De préférence, enlevez la porte qui a souvent tendance à gêner les félins et de plus ça lui permettra de voir si son copain chien l’attend en embuscade ou non.

 

 Vous pouvez proposer une litière avec toit à votre chat si vraiment vous ne souhaitez pas de bac ouvert, mais il faudra que la litière soit vraiment très grande, dans un endroit bien adapté et garder à l’esprit que ce n’est pas un bac idéal et que même si certains chats l’acceptent, d’autres ne s’y feront jamais. 

Et pour finir on recommande toujours : nombre de litières = nombre de chats + 1.

Un seul chat aura donc besoin de 2 litières afin de respecter au mieux ses comportements liés à son espèce. Dans la nature le chat n’urine pas là où il défèque et inversement, vous pouvez donc vous retrouver face à un chat qui n’acceptera pas un seul bac et vous fera systématiquement des éliminations à côté. 

Si vous ne souhaitez pas 2 litières, alors favorisez un bac vraiment très grand afin que le chat puisse uriner d’un côté et déféquer de l’autre.

Et évidemment plus vous avez de chats et plus il vous faudra installer de bacs à litière. Comme nous l’avons vu précédemment les urines de chat diffusent des odeurs, et les félins utilisent aussi leurs éliminations pour communiquer entre eux.

3. Le choix de la litière

  Le choix de la litière/du substrat a également une grande importance mais il y a beaucoup moins de « règles ». Chaque chat étant différent il faudra trouver ce qui correspond et plait à votre chat à vous ! 

Minérale, végétale… agglomérante ou non … à vous de tester ce qui vous semble le plus pratique pour le nettoyage et pour votre chat.

Pour rappel une litière doit être nettoyée tous les jours pour le confort de votre félin qui est un animal très propre. Les crottes doivent être enlevées une fois par jours, si vous avez une litière agglomérante vous pouvez également enlever les boules d’urine une fois par jour et donc conserver un bac propre plus longtemps. En général, si en rentrant chez vous, vous sentez l’odeur de litière, c’est que soit elle n’est pas assez propre, soit qu’il n’y a pas assez de substrat et l’absorption de l’urine n’a pas été faite correctement.

On dépose toujours une bonne couche de substrat au fond de la litière de manière à bien recouvrir toute la surface mais aussi à éviter que le chat se retrouve à uriner sur le plastique après avoir gratté. 

Préférez les litières non-parfumées car le chat n’aime pas les odeurs artificielles préférant nettement la sienne ! Encore une fois, pensez chat et pas humain.

On favorise également tout ce qui n’est pas poussiéreux pour éviter tout problème respiratoire aux chats.

Vous voilà prêt à installer l’endroit d’hygiène parfait pour votre petit félin adoré et surtout à choisir la meilleure litière afin de respecter ses besoins liés à son espèce. Votre chat vous en sera très reconnaissant. » 

Le conseil Cyno Pro :

Bien entendu la configuration de nos intérieurs peut rendre compliquée l’application à la lettre de ses recommandations « idéales » ou encore l’idée de vous retrouver régulièrement en contact visuel avec les défécations de votre félin vous rebute. Le bac avec toit est dans ce cas envisageable, mais mettez toutes les chances de votre côté en respectant certaines phases d’habituation : dans tous les cas celle-ci se fait idéalement avec un bac dans un premier temps ouvert. Afin de guider et d’orienter le comportement souhaité il peut être judicieux de garnir le fond du bac avec un peu de litière ou de papier journal souillés couvert d’une bonne couche de substrat propre, afin que votre chat y retrouve ses odeurs dès le départ. Une fois habitué au bac ouvert, posez le toit sur celui-ci sans la porte dans un premier temps. Votre chat ne parait pas perturbé ? Restez-en à cette solution ou tentez d’ajouter la porte. Pour le choix du substrat il en va de même : comme les humains, les chats présentent des sensibilités très diverses et il conviendra de faire en fonction.

Nos conseillers se feront un plaisir de vous présenter nos différents produits et de vous orienter en fonction du cas particulier de votre félin et de votre foyer !

Merci beaucoup à toi Gabrielle pour la rédaction de ce blog enrichissant qui déconstruit certaines de nos croyances d’humain bien ancrées ! 

Votre chat et vous êtes dans une impasse ? Certains de ses comportements vous déconcertent et vous ne savez plus quoi faire ? N’hésitez à vous tourner vers Gabrielle, une professionnelle douce et passionnée par le monde parfois bien mystérieux des félins.

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment!

Laisse ton commentaire

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre

Pour créer un compte, veuillez cliquer sur ce lien