Error!

L’hydratation chez le chat : pourquoi est-elle importante et comment la surveiller ?

person Posté par: Gabrielle Funfschilling – comportementaliste pour chat domestique – Pens and Pets list Dans: Articles Sur: comment Commentaire: 0 favorite Frappé: 1093

L’hydratation chez le chat : pourquoi est-elle importante et comment la surveiller ?

Blog co-écrit par Gabrielle Funfschilling & Cyno-Pro – comportementaliste pour chat domestique – de Pens and Pets (site internet ici)

1. Pourquoi est-il important de veiller à une bonne hydratation de son chat ?

Le chat est un être vivant qui n’échappe pas à la règle : il a besoin d’eau pour un bon fonctionnement biologique. Boire suffisamment est donc un besoin primaire pour le chat qui lui permet d’éliminer les toxines, de réguler sa température, de bénéficier d’une bonne circulation sanguine…  Il est donc plus que nécessaire de surveiller l’eau consommée par votre chat.

Mais pourquoi faut-il veiller à ce qu’il s’hydrate suffisamment ? 

Et bien le chat est un petit buveur de manière générale, il ne boit que le strict nécessaire à son bon fonctionnement et peut donc très vite se retrouver en situation de déshydratation. Il faut savoir que le chat, dans la nature, ne boit quasiment pas d’eau, voir même pas du tout, car il s’hydrate en grande partie grâce au sang contenu dans ses proies. 

Le chat domestique a besoin de boire environ 30 à 50ml d’eau par kilo de poids corporel et par jour (cela peut varier en fonction de l’âge et de l’état de santé du chat et nous y reviendrons). Étant nourri par l’homme il ne chasse presque plus ou ne mange pas forcément ses proies (et même pas du tout si le chat n’a aucun accès à l’extérieur), il risque donc fortement de manquer d’eau s’il n’apprend pas à boire dans une gamelle.

Vous l’aurez donc compris, boire dans un récipient tel qu’une gamelle est un comportement non naturel et que le chat domestique en vivant à nos côtés se doit d’apprendre.

Pour rappel, en tant qu’humain de chats nous avons des obligations envers eux quand nous les adoptons : veiller à leur bien-être !

En 1992, le Farm Animal Welfare Council établit les 5 Libertés, qui constituent aujourd’hui encore le modèle de base pour estimer le bien-être animal : 

  • Absence de faim et de soif
  • Absence d’inconfort
  • Absence de douleur, blessure, maladie
  • Liberté d’exprimer les comportements propres à l’espèce
  • Absence de peur et d’anxiété

2. Comment aider et veiller à une bonne hydratation de son chat ? 

Il est tout à fait possible d’accompagner son chat et de lui permettre de s’hydrater suffisamment en lui proposant des solutions adaptées et qui répondent au mieux aux besoins de son espèce.

Comme expliqué précédemment, boire dans un récipient est un comportement appris par le chat domestique et si une maman chatte a appris ce comportement elle l’enseignera à ses chatons. Les chats vivants exclusivement en extérieur, seront plutôt habitués aux flaques d’eau, aux petites étendues d’eau, voir même aux piscines … 

Mais alors que peut-on faire en tant qu’humain ?

  1. Proposer à votre chat des récipients adaptés. Tel que des écuelles assez larges et de préférence en céramique ou en verre. On tentera d’éviter le plastique et l’inox qui ont tendance à laisser un « goût » et des odeurs à l’eau. Chose non appréciée par nos amis félins. Pourquoi un récipient large ? Tout simplement car le chat n’aime pas que ses vibrisses (poils longs format ses moustaches) touchent les bords.
  2. Proposer une eau oxygénée et fraîche (pas froide) à votre compagnon à moustaches. En effet, il préfèrera une eau en mouvement et renouvelée régulièrement.
  3. Lui donner de l’eau en quantité suffisante. Veiller à ce que le chat ne manque jamais d’eau ! Lui changer ses gamelles et fontaines tous les jours sera très important pour son bien-être.
  4. Lui proposer plusieurs points d’eau, le chat aime avoir du choix ! Et cela correspond un peu plus à ses habitudes de chat, car dans la nature il est amené à s’hydrater dans divers endroits.
  5. Espacer les points d’eau des points de nourriture et de litière, le chat n’aime pas tout mélanger.
  6. Lui proposer une alimentation humide. En complément de son repas habituel, et surtout s’il est nourri principalement avec des croquettes, lui proposer une portion de pâté l’aidera à maintenir une bonne quantité d’eau dans son petit corps, en effet le pâté contient environ 80% d’humidité. 

Il faut également savoir que même si le chat a une bonne vue, il voit très mal de près et les objets immobiles. Vous comprendrez donc… qu’il ne voit pas bien l’eau ! 

Une très bonne solution pour répondre à ce problème et permettre au chat d’avoir une eau fraîche, oxygénée et en quantité suffisante sera de lui proposer une fontaine à eau. En effet, à elle seule, elle remplit la plupart des caractéristiques désirées. Evidemment elle sera à combiner avec d’autres récipients afin de permettre de proposer de la diversité à l’animal. 

Concernant les chats qui aiment boire au robinet, le souci est qu’ils dépendent du coup de pouce de l’humain pour boire et ne peuvent pas répondre à leurs besoins quand ils le souhaitent.

    

3. Dans quels cas être encore plus vigilants ? 

Certains chats ont des besoins en apport d’eau différents et supérieurs à ceux d’un chat adulte en bonne santé comme : 

  • Les jeunes chats qui se dépensent souvent un peu plus
  • Les chattes gestantes
  • Les chats âgés
  • Les chats malades

Il faudra donc redoubler de vigilance quand nous vivons avec eux. 

Je vous parle uniquement d’eau, car, contrairement aux idées reçues, un chat ne boit pas de lait de vache ! Même s’il est attiré par ce dernier, il le digère très mal. En tant que mammifère, il ne doit boire que le lait de sa maman (ou lait adapté si la maman n’est plus) en étant chaton et n’en n’aura plus besoin une fois le sevrage alimentaire réalisé. Ne culpabilisez pas non plus, si votre chat aime grignoter un bout de fromage ou lécher la fin d’un pot de yahourt ce n’est pas non plus le condamner. Des petites quantités seront tolérées par le félin. De plus, il existe aujourd’hui du lait spécial chat, conçu pour leur permettre une meilleure digestion, concernant ces derniers il sera important de vérifier les ingrédients et d’en parler à votre vétérinaire.

Lors d’une canicule ou augmentation soudaine des températures, il sera possible d’observer son chat boire plus fréquemment. Mais si votre chat se met à boire de plus en plus, il sera alors nécessaire de consulter un vétérinaire car un chat qui boit « de trop » est un chat qui peut présenter des problèmes de santé. Maladies rénales, calculs et infections urinaires tel qu’une cystite sont malheureusement assez fréquents chez les chats malgré leur bon système urinaire. 

Une mauvaise hydratation par manque d’eau risque également de générer un stress chez le chat, stress qui peut réveiller une pathologie en veille tel qu’un coryza par exemple. De nombreux symptômes qui peuvent nous paraître sans lien en auront, en réalité, un.

A ce moment-là, votre vétérinaire sera le seul qui pourra vous apporter un traitement adapté et parfois même, une nourriture adéquate. En tout cas il sera toujours nécessaire d’apporter de l’eau en quantité suffisante comme décrit dans cet article.

Pour suivre ces conseils vous trouverez chez Cyno Pro :

  • en magasin : des fontaines à eau,
  • en magasin et sur notre site internet 
    un large choix en alimentation humide sous forme de boîtes ou pochons fraîcheur
    nos "Drink" : formulations appétentes et saines pour inciter votre félin à boire

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment!

Laisse ton commentaire

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre

Pour créer un compte, veuillez cliquer sur ce lien